FR EN
L'ISPM a gagné le 1er prix de l'Olympiade d'Informatique de Madagascar 2012 pour sa première participation.
D'après le Shangaï ranking of Universities, ISPM est classé parmi les dix meilleures Universités de Madagascar (Top-10) (parmi les 140 universités publiques et privées).

Actualités

Contact

INSTITUT SUPERIEUR POLYTECHNIQUE DE MADAGASCAR
Ambatomaro Antsobolo
Antananarivo MADAGASCAR

Téléphone : +261 33 12 171 60
+261 34 36 406 05
+261 32 66 870 49

Email : ispm.mada@gmail.com

ISPM dans la presse

Retour à la liste des articles dans la presse
Article paru dans L'Express de Madagascar le 20/07/2015 par S.M.H.
Pisciculture

Relancer l Elevage du tilapia pour le marchE local


Produire pour le marché local et renforcer la consommation du tilapia. C’est l’un des objectifs d’un projet exposé par un groupe d’étudiants aux visiteurs de la journée Portes ouvertes de l’Institut supérieur de polytechnique de Madagascar, clôturée samedi. Plus de trois cents projets ont été présentés à l’occasion.
Selon Hery Tiavina, membre du groupe qui se focalise sur l’élevage et la commercialisation du tilapia, « notre projet consiste à le promouvoir afin de répondre aux besoins des grandes surfaces et du marché local. » L’élevage préconisé se fera à court terme, ajoute-t-il.
« Dans un étang de 400m², on peut obtenir quatre cents kilogrammes de tilapia au bout de six mois. »
La pisciculture demeure une filière très prometteuse. René, éleveur de poissons à Ambohimanambola, soutient qu’elle « est parfois laissée de côté, alors que nous avons tous les moyens pour renforcer ce secteur d’activité en
termes d’espace et d’environ­nement. Pire, l’insuffisance des moyens de production et l’utilisation des techniques traditionnelles ralentissent la production ».
Tendry, vendeur dans une poissonnerie tananarivienne, abonde dans ce sens. « La pisciculture est une filière peu exploitée. La consommation des poissons d’eau douce est très faible, les fruits de mer sont davantage consommés. D’ailleurs, ces derniers coûtent moins cher que les poissons d’eau douce », regrette-t-il
S.M.H.

FAHAIZANA - FAMPANDROSONA - FIHAVANANA